Mon nichon va mal

Souvent issus d’une mauvaise position, les petits tracas de l’allaitement peuvent vous faire vivre un cauchemar. N’oubliez pas de bien vous reposer et de vous détendre. Facile à dire, mais rappelez-vous que le stress peut de manière détournée être responsable de ces quelques maux.

N’hésitez pas à consulter au moindre doute, ces problèmes se résolvent facilement (on n’a pas dit sans douleur). Notez que la médecine douce peut faire des miracles pour ces pathologies, et qu’il ne devrait jamais vous être demandé de mettre fin à l’allaitement.

crevasse

Problème

C’est fou comme ce petit bobo peut être douloureux. Cette lésion est inévitable si Bébé tète mal, s’il ne prend pas bien votre sein dans sa bouche ou s’il est mal installé.

Solution

Sacrément coton de faire cicatriser une crevasse car la croûte qui couvre la plaie est arrachée à chaque tétée. Aïe ! Il faut donc passer par la cicatrisation humide.

Il existe beaucoup de crèmes pour soulager un mamelon perforé. Lisez bien leur notice, car certaines n’étant pas compatibles avec Bébé, il faudra laver votre sein avant de le faire téter. C’est d’un pratique…

Vous pouvez aussi faire un pansement de lait. Entendons-nous bien, nous ne parlons pas du lait de la biquette du coin, mais bien du VOTRE. Anti-infectieux et doté de pouvoirs régénérants, gratuit et toujours sous la main, c’est le remède miracle.

Mode d’emploi :

1. Lavez-vous les mains,

2. imbibez une compresse stérile de votre lait,

3. appliquez-la sur votre sein,

4. couvrez-la de film alimentaire,

5. fermez hermétiquement le tout avec du sparadrap,

6. changez l’ensemble à chaque tétée ou toutes les 4 h.

Lorsque la crevasse est cicatrisée et durant quelques jours, versez quelques gouttes de lait sur votre mamelon en fin de tétée et laissez-le sécher avant de le remballer.

ENGORGEMENT

Problème

Quelle allaitante n’a jamais eu un sein engorgé ? Ce problème est plus souvent rencontré pendant le premier mois d’allaitement, mais peut vous tomber dessus si vous n’y prenez garde. Si vous constatez que les tétées sont trop espacées ou inefficaces, si le lait s’accumule dans votre sein prêt à exploser, ne cherchez plus, vous êtes engorgée.

Solution

Le plus simple est d’allaiter Bébé plus souvent, après avoir posé sur votre sein une compresse chaude pour en faciliter l’évacuation.

Pendant la tétée installez Bébé de telle sorte que son menton se trouve du côté de la zone engorgée.

Massez vos seins sous une douche chaude pour en évacuer tout surplus.

Ne prenez jamais un engorgement à la légère car, non traité, il peut se transformer en…

mastite

sstitres-mastiteProblème

En plus d’être plein comme un œuf, votre sein est chaud et rouge ? Vous êtes fiévreuse, courbaturée et avez le sentiment d’avoir la crève ? Vous avez sans doute une mastite, ou inflammation du sein.

Solution

Agissez tout de suite !

Appliquez des compresses froides.

Choisissez ce sein pour les tétées, même s’il est douloureux (entretenez la lactation de l’autre avec un tire-lait). Si Bébé fait trop mal, passez au tire-lait. Le but est de vider le sein inflammé jusqu’à la dernière goutte.

Si rien ne s’améliore, foncez fissa chez votre médecin.

Canal lactifère bouché

sstitres-bouchonProblème

Votre soutif est trop serré ou la ceinture de sécurité de la voiture vous fait mal ? Vous avez l’impression que vos canaux galactophores sont comprimés comme des sardines en boîte ? Bébé s’énerve sur votre sein qui ne donne curieusement rien alors qu’il est tout rond ? Pire, vous sentez une boule dure et songez déjà à un cancer foudroyant ? Respirez, ce sont probablement vos canaux qui sont bouchés.

Solution

Comme souvent, la chaleur et les massages sont vos alliés.

Prenez la position de la louve pendant les tétées tout en pressant doucement votre sein.

Le canal se débouche assez facilement et le bouchon peut s’évacuer tout seul (vous le reconnaitrez à sa consistance de dentifrice).

Si le problème persiste plus de deux jours, passez la seconde et demandez à votre médecin un traitement par ultrasons.

ampoule de lait

sstitres-ampouleProblème

Située sur votre mamelon, cette petite boule blanche apparait souvent après un canal bouché. Elle est affreusement douloureuse.

Solution

Essayez de la percer avec une aiguille stérile et désinfectez. En cas d’échec, consultez.

REF (ou Réflexe d’Éjection trop Fort)

sstitres-refProblème

Bébé a à peine commencé à téter qu’un réflexe d’éjection s’est produit. Si cela s’apparente à un charmant petit jet de lait chez le commun des mortelles, votre nichon en a décidé autrement et a opté pour l’option karcher. Bébé en a pris plein le gosier et s’étouffe.

D’autres phénomènes peuvent vous mettre la puce à l’oreille : les tétées sont courtes, agitées, très rapprochées ; Bébé s’énerve, ne cesse d’uriner ou a des selles vertes ; vous enchainez les engorgements… Le REF est peut-être derrière ça.

Solution

Sans titiller votre mamelon, désengorgez votre sein avant la tétée et recommencez dès que Bébé vous repousse ou s’étouffe.

Profitez de l’apesanteur : couchez-vous sur le dos et placez Bébé sur votre ventre, au-dessus de votre sein : la pression du jet sera moins forte.

Muguet

Problème

Ce joli nom cache en fait une saleté : la mycose. Et oui, on peut en avoir ici aussi. Cerise sur le gâteau, on peut la transmettre à Bébé dont l’intérieur de la bouche se couvre alors de tâches blanches. On l’appelle aussi la candidose mammaire (pour vous) ou buccale (pour Bébé).

Vous avez le sentiment d’avoir le sein transpercé d’aiguilles ou plein de verre pilé ? Les tétées sont très douloureuses ? Armez-vous de patience, ce champignon est long à déloger.

Solution

Le muguet étant sensible au pH, vous pouvez appliquer sur vos mamelons du vinaigre blanc ou du bicarbonate de soude (diluer une cuillère à café dans une tasse d’eau), voire de l’eau de Vichy.

S’il fait chaud et que la nudité ne vous gêne pas, vous pouvez exposer votre poitrine au soleil pendant quelques minutes plusieurs fois par jour.

Si cela ne marche pas, allez chez le médecin. Des crèmes peuvent vous en débarrasser… au bout de plusieurs semaines de traitement. Bien que la douleur parte rapidement, il est primordial de respecter la prescription car s’il en reste ne serait-ce qu’un chouïa, cette horreur prolifèrera de plus belle.

fichebobo-muguet

Vasospasme du mamelon

sstitres-vasospasmeProblème

Vous êtes en fin de tétée et votre mamelon, devenu tout blanc, irradie douloureusement. Quelques secondes ou minutes plus tard le téton, de plus en plus douloureux, passe au rouge vif. Ce petit manège peut s’arrêter tout seul ou durer jusqu’à la tétée suivante.

Un trouble de la circulation du sang (appelé maladie de Raynaud) est souvent à l’origine de ces vasospasmes, mais le stress et la fatigue peuvent aussi en être responsables.

Solution

Encore une fois misez sur la chaleur. En fin de tétée, remplacez Bébé par un linge chaud ou une bouillotte. Les vaisseaux se crisperont moins.

 




Apportez votre goutte de lait au milkshake !

Triste, drôle ou tendre, racontez-nous une anecdote et retrouvez-la dans Têtées entêtées !